La ruche pédagogique BEE-PASS® a été mise au point par Gérard et Hubert Passemard en 2008. En 2009 après la validation du concept au cours de la saison apicole, le brevet ainsi que le modèle ont été déposés. L'objectif de cette invention étant de rendre l'Abeille proche et visible en implantant des ruches dans des lieux publics ou des espaces privés au cœur des zones habitées tout en respectant le code rural. En 2010 et 2011 Gérard et Hubert ont implanté bénévolement une 20ène de ruches BEE-PASS® dans le cadre du programme LEADER - PAYS VOIRONNAIS: "ABEILLE et AVENIR: Projet d'installation de ruches BEE-PASS® dans les collectivités pour la protection des abeilles et de la biodiversité".

Suite à ce projet, le Comité de suivi Leader a noté positivement l'implantation de BEE-PASS® en la qualifiant "d'outil qui offre du potentiel en matière de valorisation pédagogique, de sensibilisation et de communication autour de l'Abeille et par là de la biodiversité " dans "des lieux d'implantation variés, mais ouverts au public et largement destinés à être valorisé dans un cadre scolaire". C'est aussi considéré comme "un vecteur de lien social avec parfois des relais locaux compétents pour l'entretien de la ruche et qui transmettent volontairement leur savoir-faire aux intéressés". "Ce projet constitue une innovation pour les collectivités", " Plus de 100 personnes touchées pour chaque collectivité ont assurées un retour."

En octobre 2011, fort de ces conclusions et afin de pérenniser cette démarche pour préserver l'Abeille et la biodiversité la SARL ABEILLE AVENIR a été créée avec les engagements suivants:

- Redonner sa place à l'Abeille comme insecte pollinisateur en implantant des ruches pédagogiques BEE-PASS®.

- Démystifier l’Abeille en la rendant proche et visible.

- Faire de la pédagogie autour de l'Abeille: montrer l'Abeille et expliquer son rôle. L’abeille doit nous mettre en éveil dès notre plus jeune âge sur le respect de notre environnement.

- Changer les comportements: La réintroduction des ruches, est le moyen de faire prendre conscience au public que tout ce qui affaiblit ou tue les abeilles et les pollinisateurs est mauvais pour sa santé et sa survie.

Aujourd'hui, cette démarche suscite de l'intérêt dans d'autres contrées et pour des acteurs divers et variés engagés dans la préservation de l'environnement: élus locaux, responsables CCAS, enseignants, anthropologistes, botanistes, responsables d'associations (jardins partagés, préservation de l'Abeille...), responsables espaces verts, particuliers, entreprises engagées... Depuis la mise au point de la ruche pédagogique BEE-PASS® plus de 100 ont été implantées, bien au-delà de leur territoire d'origine (Pays Voironnais -Isère), en France et en Europe.

Les activités pédagogiques menées autour de la BEE-PASS nous ont amené à développer une mallette pédagogique que nous commercialisons.

*Ci dessous les articles du code rural qui font référence:
 
Article L211-6
Les préfets déterminent, après avis des conseils généraux, la distance à observer entre les ruches d'abeilles et les propriétés voisines ou la voie publique, sans préjudice de l'action en réparation, s'il y a lieu.
 
Article L211-7
Les maires prescrivent aux propriétaires de ruches, toutes les mesures qui peuvent assurer la sécurité des personnes, des animaux, et aussi la préservation des récoltes et des fruits.
A défaut de l'arrêté préfectoral prévu par l'article L. 211-6, les maires déterminent à quelle distance des habitations, des routes, des voies publiques, les ruchers découverts doivent être établis.
Toutefois, ne sont assujetties à aucune prescription de distance les ruches isolées des propriétés voisines ou des chemins publics par un mur, une palissade en planches jointes, une haie vive ou sèche, sans solution de continuité.
 

 

Voir la vidéo de présentation